Ce que permet aussi la disparition des espèces

By in
926
Ce que permet aussi la disparition des espèces

Une autre “fenêtre d’opportunité” qu’offre cette pandémie, c’est sous couvert de la protection des populations contre la propagation du virus, la mise en place d’un passe sanitaire et d’un passeport sanitaire européen ainsi qu’un projet européen de portefeuille d’identité digital .

Aujourd’hui, ce passeport doit attesté que son porteur est soit vacciné, soit pourvu d’anticorps ou testé négatif au covid 19. Il peut être sous format numérique ou papier.

Il est requis pour voyager ou entrer dans une enceinte pouvant contenir plus de 1 000 personnes.

Sera-t-il étendu à l’accès à tous commerces et lieux  de réunions ?

Le portefeuille d’identité digital va encore plus loin car il prévois d’inclure :

-pièces d’identité, permis de conduire

-données médicales, ordonnances, vaccins

-diplômes

-moyens de paiements électroniques, porte-monnaie électronique

Ce dernier élément nous ramène à notre sujet, la disparition des espèces.

Le paiement électronique devient le seul paiement possible, c’est entendu.

Mais, cette fois, il est intégré à un portefeuille d’identité digital qui contient les informations ci-dessus.

Cela signifie que non seulement notre accès à certains lieux ou démarches sera conditionné aux informations figurant dans ce portefeuille mais éventuellement notre capacité à dépenser notre argent.

Nous nous rapprochons dangereusement du contrôle numérique à la chinoise, me semble-t-il…

Mais pour qu’un tel contrôle sur notre capacité à dépenser notre argent puisse s’opérer, quel changement cela occasionnerait-il dans la relation client/banque ?

Et qui en prendrait l’initiative?

C’est ce que nous tenterons de découvrir dans le prochain article.

54321
(0 votes. Average 0 of 5)
Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *